Nombre total de pages vues

vendredi 6 janvier 2012

End of the night/album the Doors

Le titre et l'idée générale de la chanson venaient d'un roman que Jim Morrison avait lu,Voyage au bout de la nuit,de l'auteur français Louis Ferdinand Céline(1894-1961).
Les personnages des romans de Céline sont sans cesse écrasés par des vagues de désespoir mêlé d'apathie et ses romans presentent le monde de maniére sombre et execcivement pessimiste.On en retrouve un paralléle dans la vie personnelle de Céline : il était sujet a des rages presque psychotiques et à des accés de folie.
En 1944,on a accusé Céline de collaborer avec les Nazis et il a fui son pays pour aller d'abord en Allemagne puis au Danemark.En 1950,un tribunal français l'a condamné en son absence a un an de prison et,bien que considéré comme une disgrâce nationale,il est revenu en France aprés avoir été amnistié l'année suivante.Ce pardon n'a pas changé son opinion du monde:ses romans suivants sont encore plus follement misanthropes que les précédents.
Céline était un modéle peu ordinaire mais son style unique,ses puissantes images et sa philosophie aigrie avaient sans doute impressionné Morrison.
Morrison a commencé sa chanson en changeant le mot voyage de "Journey" en "trip"(qui avait des connotations de drogue),le titre était "take the trip to the end of the road".Mais quand les Doors ont commencé à enregistrer cette chanson,Morrison pensait que le mot "trip" avait été trop utilisé et était devenu banal.Il s'est alors tourné vers l'une des nombreuses images de "route" qu'il allait si souvent utilisé avec d'excellents resultats et la chanson est devenue " take the highway to the end of the night".
Les paroles de End of the night font partie des premiéres que Morrison a composé dans ses carnets de Venice.C'était l'une des six chansons sur la bande démo que les Doors avaient enregistrer avant l'arrivée de Robby dans le groupe.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire