Nombre total de pages vues

mercredi 1 février 2012

My eyes have seen you/album Strange days

Quand on sait qu'elle a été écrite sur les toits,on comprend la fureur avec laquelle Morrison prononce les premiers mots de la chanson : voici en effet l'un des plus grands hommages au voyeurisme qu'ait connu le rock'n'roll.Perché trois étages au dessus de la rue,Morrison observe tout les objets de son désir:debout dans l'embrasure d'une porte,ils se retournent et fixent leurs regard sur un point quelconque,secouent leurs cheveux.Mais,comme Morrison en a l'habitude la chanson emprunte un ton plus sinistre-cela dépasse la simple confession d'un voyeur émoustillé.Dans le troisieme couplet les "yeux" observent quelqu'un "en train de regarder la ville sous des cieux de télévision",le voyeur est-il lui même sous surveillance?Dans le dernier couplet les "yeux" se transforment en caméra qui photographie les âmes,une pellicule sans fin.Qui est donc celui qui regarde.Jim?Un être omnipotent?Les deux a la fois?Les journaux télévisés?La CIA?.

Comme c'est souvent le cas dans les plus fortes chansons de Jim,on se passe bien de comprendre littéralement les paroles car les mots et la musique qui les accompagne au lieu d'une histoire créent au contraire une atmosphére.'My eyes have seen you' est d'une certaine maniére,la chanson des Doors la plus simple mais elle pose aussi des questions sur le pouvoir et la vie privée,en remettant en question la soif d'images qu'ont les médias et montre du doigt la peur sous-jacente.
Jim avait créé une mélodie de base pour la chanson et le groupe avait mis au point un de ses arrangements ingénieux pour la porter.Au lieu de donner un air solide de rock 'n' roll, Ray inventa un tango rock 'n' roll et créa avec sucés les rythmes scandant le début et la fin des couplets.Robby ajouta quelques superbes lignes de sa guitare torturée,ainsi qu'un solo bref mais explosif.
L'expression "television skies" est un trés bon exemple de la capacité qu'a Morrison d'écrire des mots simples et forts et de former pour nous une image saississante.Du haut des toits ,il surplombe un ensemble de petites maisons et d'appartements,tous surmontés d'une multitude d'antennes de télé.Il doit penser a tout ces postes de télé et aux signaux provenant de ces antennes,rebondissant dans l'atmosphére au dessus de la ville et c'est alors qu'il trouve cette expression puissante pour résumer l'instant "television skies".



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire