Nombre total de pages vues

mercredi 3 octobre 2012

My wild love,album Waiting for the sun

'My wild love' est la premiere chanson dans laquelle le groupe s'écarte complétement du "son des Doors":pas de claviers,pas de guitare(avec ou sans bootleneck),pas de rythme de Densmore.La voix de Jim Morrison est le seul élément qui permette à l'auditeur de reconnaitre que c'est effectivement un morceau du même groupe que celui qui produisit 'Light my fire'.
A ce stade,les Doors commençaient à être frustrés par le temps passé en studio à écrire et à produire les arrangements des morceaux de Waiting for the sun.En réaction,ils conçurent cette simple lamentation composée de chants,de stances,de rythmes frappés dans les mains,de percussions rares et de l'histoire fantomatique et un peu ambigue d'un amoureux a cheval qui rencontre le diable.La chanson a un feeling de negro spiritual de premiere heure,ou d'une chanson du genre de celles qu'inventaient les prisonniers aux travaux forcés pour passer le temps.
Les répétitions pour Waiting for the sun ne se passérent pas souvent dans l'esprit de camaraderie unificatrice d'antan,mais quand 'My wild love' fut enregistré,tout le monde participa en s'amusant.
Billy James,le premier a avoir décelé quelque chose de spécial chez les Doors à l'écoute de leur premiere démo travaillait chez Elektra quand il passa un jour au studio avec son fils,alors que les Doors travallaient sur 'My wild love'.Ils aidérent ceux-ci a travailler la partie dans laquelle ils frappent dans leurs mains et sur l'enregistrement le petit Marc James tape dans ses mains avec le groupe que son pere avait "decouvert".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire