Nombre total de pages vues

vendredi 19 octobre 2012

We could be so good together,album waiting for the sun

Les pressions exercées sur le groupe pour produire des titres en studio se manifestent sans doute le plus sur 'We could be so good together',la deuxieme face de 'The unknow soldier' et certainement le plus faible des titres de Waiting for the sun.Elaboré autour d'un riff à l'unisson orgue/guitare,le morceau résonne comme un cliché des Doors.Un numéro rythmique avec du punch appartenant à 'Break on through' fait son apparition quand Morrison arrive a la fin d'un couplet mais cette fois-ci l'effet est plus kitsch et music-hall que libérateur.Il y a quand même un moment instrumental apportant un peu de fraicheur et d'intérêt-une courte section d'envolée à la guitare de Robby.
Mais même s'il s'agit là des derniéres miettes que Jim avait glané dans ses carnets de notes de Venice,il parvient encore à écrire des paroles mystérieuses et évocatrices.'We could be so good together',son titre et sa tonalité ressemblent à une déclaration d'amour toute simple d'un garçon à une fille-c'est peut-être en paroles un baiser que Jim envoie a Pam Courson mais alors que dans 'I can't see your face in my mind' Morrison avait déclaré qu'il ne pouvait pas trouver "le mensonge qu'il fallait",ici il promet de dire plein de "vilains mensonges" comme si la dissimulation éffrontée était le secret pour se trouver bien ensemble.
On peut aussi facilement imaginer que Jim ait un peu dédié la chanson à ses camarades ou même qu'il l'adresse a la "contre-culture"en général.Sans doute les beaux jours de l'idéalisme endiablé et des apôtres du "breaking on through"(littéralement,faire une percée) s'achevaient-t-il et l'heure était-elle à plus de pragmatisme: "entreprise,expédition,invitation,et invention" mais mis a part les "vilains mensonges",on pouvait quand meme avoir du bon temps.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire