Nombre total de pages vues

jeudi 11 avril 2013

Waiting for the sun,album Morrison hotel

Pres de deux ans apres l'album du même nom,les Doors étaient toujours en train de 'Waiting for the sun'(attendre le soleil)mais,enfin cette chanson avait trouver un toit.
On se rend compte a quel point les séances de l'album Waiting for the sun avaient été chaotiques quand on sait que même cette chanson-titre,pourtant bonne,n'avait pas pu être exécutée et enregistrée a temps.Elle avait donc attendu jusqu'a ce que le groupe recherche des idées pour Morrison hotel(Il était un peu trop tôt apres l'album Waiting pour inclure cette chanson dans The soft parade même si pour cet album aussi il manquait des idées vers la fin).
Quand les répétitions  pour Morrison hotel ont commencé tout les membres du groupe étaient contents de la nouvelle approche plus simple de développement des idées et la camaraderie était revenue.
Souvent,les Doors commençaient les répétitions en jouant leurs vieux morceaux favoris comme 'Gloria' ou 'Money' juste pour s'échauffer avant de passer aux chansons plus nouvelles.Le style hard rock des concerts de club du groupe a rassemblé les musiciens et leur a permis de retrouver leur  énergie.Cette énergie était alors dirigée sur les nouvelles chansons qui étaient jouées comme si elles aussi venaient d'un ancien programme de club.
'Waiting for the sun' était une exception dans ces séances:c'était une chanson des "vieux Doors" et elle n'avait pas le même coeur blues-rock que la nouvelle musique de Jim et Robby pendant les répétitions.Mais la chanson était trop bonne pour être jetée et son mélange de mélodie gracieuse et de pouvoir cru la rendait sympa a jouer.
Elle avait deja été modifiée:Morrison au départ avait écrit les paroles pour une mélodie que lui avait donné son copain d'UCLA et cameraman de Feast of friends,Paul Ferrara.Robby krieger avait retravailler la chanson pour la rendre plus adaptée au groupe,détail sur lequel il avait insisté quand Morrison avait suggéré de partager son attribution avec Ferrara.(En fin de compte,c'est le seul nom de Morrison qui est apparu sur l'attribution).La chanson a été encore retravaillée pour Morrison hotel,qui est devenu le seul album sur lequel on trouve des instrumentations exotiques:un peu de synthétiseur pour donner plus de poids au riff trés lourd utilisé comme ponctuation musicale tout au long de la chanson.
La chanson de Jim est une bizarre méditation sur un soleil qui ne semble jamais arriver.C'est la seule chanson de Jim sur l'inaction:la seule chose qui se passe c'est l'attente.Le printemps est arrivé,la saison du ciel bleu,mais toujours rien,rien que l'attente.Un avenir plus riant nous attend si on attend patiemment et si on se contente d'un coup d'oeil plutôt que de rechercher tout le Jardin d'Eden.
On remarque un calme étrange dans la voix de Morrison,mais s'agit-il d'une résignation a l'attente ou d'une totale confiance dans l'avenir?On ne sait pas tres bien combien va durer l'attente et a quel point le soleil brille,mais Morrison fait une de ses confidences les plus mémorables:il dit qu'il vit maintenant "the strangest life"(la vie la plus étrange)qu'il a connue. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire